Radio Croco est en deuil. Notre ami Croco Nicolas Romieu n’est plus.

Nicolas Romieu en direct sur Radio Croco

Animateur de radio dans les années 80 sur Montpellier, Nicolas Romieu était ravi d’exercer à nouveau sa passion pour la radio avec nous depuis la création de Radio Croco, en juillet 2017.

Lors d’émissions en direct à l’occasion du Téléthon (photos) il nous avait confié sa joie de refaire de la radio qui était une passion pour lui..

Amoureux de la vie, il profitait de chaque instant et nous faisait profiter de ses passions à travers ses chroniques : peinture, musique, théâtre, plein air, découverte…

Nicolas était animateur, chroniqueur à Radio Croco et même Secrétaire de notre association.

Notre ami Nicolas est décédé ce mercredi 17 octobre 2018 en début d’après-midi.

Nous garderons de lui l’image d’un homme passionné, courageux, battant, heureux de vivre, joyeux, fidèle en amitié.

Les Crocos et Croquinettes tenaient à lui rendre hommage.

Nicolas restera toujours avec nous, dans nos cœurs, mais aussi à la radio puisque nous continuerons à programmer des chroniques qu’il avait réalisées pour nous faire partager des lieux de notre région qu’il affectionnait particulièrement.

Toute l’équipe présente ses condoléances à sa famille et à ses proches.

Nicolas Romieu interviewant avec Ricoune sur Radio Croco lors du Téléthon 2017 à PLaissan

2 réflexions au sujet de « Radio Croco est en deuil. Notre ami Croco Nicolas Romieu n’est plus. »

  1. Je viens d’apprendre aujourd’hui la disparition de Nicolas.
    Il était pour moi, bien plus qu’un simple ami. Nicolas, depuis très longtemps déjà , était à mes cotés. A vrai dire, c’est nous qui étions tous à ses cotés à partager ses rires, sa bonne humeur et surtout recevoir son amour, un amour pour tous ceux qui ont eu la chance de l’approcher, de l’écouter, de partager un instant ou des années durant sa rayonnante gentillesse. Salut l’Ami, à bientôt petit frère.
    Tu me manques déjà si cruellement.
    daniel Nicolas
    « Nous nous reverrons un jour ou l’autre… » (Ch. Aznavour)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *